ISBN: 978-88-9355-057-4

Mère si… à corps père dû Manifeste (n. 35)

 18,00

Aim-A, Mère si… à corps père dû Manifeste (francese), Editrice AGA, Alberobello 2018, 153 pp.

Disponibile

Confronta

Descrizione

Le livre

Décortiquer les maux n’est pas plus douloureux que de les côtoyer au quotidien. Ce ne n’est pas plus douloureux que de les porter et de les subir jour après jour, nous privant de notre liberté d’être soi, nous privant de cette parcelle qui fait de nous un être humain. Être Humain avec ce que nous sommes. Un manifeste qui nous amène à la source et au coeur de la reconnaissance! La construction de l’être et de son identité fortement liées et imprégnées du regard des parents, quand les deux sont là, quand il y en a un d’absent, le manque. L’impact sur nos relations, de ce regard que nous allons chercher chez l’autre. Cette faculté à reproduire, à retrouver ces repères, même dans les manques et les silences que nous voulons éviter. Une écriture qui évolue sur plusieurs chapitres, une lecture rythmée de leitmotiv comme dès la naissance un coeur qui bat au rythme de nos émotions… un recommencement, une reconnaissance,une renaissance.

L’auteur

Originaire de Rennes et installée dans le sud de la France, Aim-A est poétesse. Depuis de nombreuses années, elle travaille la voix parlée et chantée parallèlement à l’écriture. C’est la concomitance de ces deux formes artistiques qui fait la prosodie évidente de sa poésie. Son écriture est sans complaisance, concentrée sur les maux de l’être humain, sur les excès, elle l’appelle Poésie Saturée. Après un premier recueil de poésie dont certains sont publiés dans «anthologie de la poésie érotique féminine contemporaine française» sous la direction de Giovanni Dotoli, aux éditions Hermann, dédié à la construction de la femme à travers la sensualité et l’érotisme, elle achève ici ce manifeste, seconde étape d’une tétralogie.

Informazioni aggiuntive

Carta copertina

Martellata avoriata 300 gr

Carta interna

Uso mano avoriata 95 gr

Recensioni

Ancora non ci sono recensioni.

Recensisci per primo “Mère si… à corps père dû Manifeste (n. 35)”

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *